Attention aux remèdes naturels

Bonjour à tous 🙂
Quel titre surprenant n’est-ce pas?
Que lui arrive-t-il? aurait-elle finalement vendu son âme aux labo pharma?
Je vous rassure, pas du tout! Je continue et continuerai de prôner l’utilisation des plantes autant que possible plutôt que de polluer nos corps et notre belle planète avec les monstruosités synthétiques de nos chers amis Bayer et Novartis
CEPENDANT qui dit remède dit molécule active, et le naturel peut s’avérer très dangereux si on l’utilise mal ou sans précautions. Un surdosage peut entraîner de gros soucis! Il vaut mieux s’en rendre compte au plus vite.
Emoticone et smiley malade évanoui brancard
Dès qu’on parle de médecines douces, ou de plantes, on a en tête l’image d’une bonne tisane de thym, quel mal ça pourrait bien nous faire?
Eh bien voilà mon histoire (qui aurait pu trèèès mal se terminer !) suivie d’une liste non exhaustive de remèdes naturels d’apparence inoffensive dont il faut pourtant bien connaître les propriétés et surtout les cas de contre-indication qu’il faut réellement respecter.

Ce qu’il m’est arrivée

  Il y a quelques semaines, pour éviter l’épuisement à cause de la charge de travail actuelle (fin de thèse oblige, minimum 10h par jour au bureau, ça va facilement jusqu’à 13h parfois…), j’ai pris du ginseng en teinture.
Résultat de recherche d'images pour "gif ginseng"
Le ginseng est cette plante fabuleuse aux propriétés fantastiques sur lesquelles je reviendrais volontiers dans un article dédié. Le ginseng peut se consommer de différentes façons: décoctions, gélules, teintures… MAIS il faut faire attention à 2 choses:
  1. la qualité du fournisseur, seul un grand respect de la plante peut assurer qu’elle ne perdra pas ses précieuses propriétés avant de finir dans notre estomac.
  2. le dosage!!!! qui dépend de chacun d’entre nous.
J’ai choisi d’acheter une teinture de Ginseng rouge, de la marque Dietanat qui est une valeur sûre.

Une teinture mère c’est quoi?

Vous voyez les colorants pour le linge? eh bien ce n’est pas du tout ça!

Résultat de recherche d'images pour "gif padoum tsss"

Merci Nassima tu nous aides vraiment beaucoup…
Plus sérieusement, vous connaissez toutes les macérats huileux? On plonge une plante dans de l’huile et on attend que les molécules actives de la plante migrent dans l’huile. En utilisant l’huile, on bénéficie des propriétés de la plante, magique! En gros on extrait ce qui nous intéresse dans une plante par un solvant: l’huile. Eh bien une teinture mère c’est exactement pareil, sauf qu’à la place de l’huile on utilise de l’alcool à très haut degré (75 à 90°). C’est le meilleur extracteur connu, donc les teintures mères sont de vrais concentrés en molécules actives, mais c’est beaucoup moins compliqué à utiliser que les huiles essentielles.
 C’est super pratique, efficace, ça se conserve des années… Bref, les teintures mères, c’est la vie.

Mais alors? que s’est-il passé avec ta teinture?

J’ai pris, comme conseillé sur la notice, 25 gouttes 3 fois dans la journée. Vers 19h, j’ai fait une séance de méditation et j’ai senti que mon cœur battait très vite, sans ralentir, comme si je venais de monter les escaliers en courant. J’ai pensé au début que j’étais simplement toute excitée de commencer ma séance de méditation et que ça allait vite se calmer… Mais mon cœur continuait de battre très vite pendant les 20 minutes de la session! J’en ai alors conclu que ça venait du Ginseng. En seulement une journée de prise, on peut avoir des effets impressionnants, mais potentiellement néfastes!

Les dangers de la tachycardie

La tachycardie, c’est l’accélération du rythme cardiaque, et comme vous le savez, le cœur est un muscle, si on lui en demande trop, ca peut vite être catastrophique. Il n’est pas conçu pour fonctionner à un rythme trop élevé de façon continue.

coeur gif 070

De plus, lorsque le rythme cardiaque est trop rapide, le cœur ne peut pas pomper efficacement le sang vers le reste du corps, ce qui prive certains organes et certains tissus de l’oxygène dont ils ont besoin (source) ce qui peut, vous vous en doutez, provoquer plein de dommages internes.

J’ai donc immédiatement suspendu le traitement, plus de ginseng pendant quelques semaines. En un jour mon cœur s’est remis à battre à un rythme normal (entre 60 et 100 pulsations par minute au repos).  A présent (3 semaines plus tard environ), j’ai repris le ginseng à raison de 10 à 15 gouttes par jour (soit moins de 0.5ml), et je sens bien que ca m’aide à tenir le coup, mais cette fois sans impacter mon rythme cardiaque.

La morale de cette histoire?

C’est d’écouter son cœur! au sens littéral du terme pour le coup 😉

Non mais déjà je dis merci à la méditation, j’ignore combien de temps j’aurais mis à m’en rendre compte si je n’avais pas cette belle habitude de méditer! A propos, j’ai écrit 2 articles détaillés sur le sujet:

balance
Mes débuts dans la méditation de pleine conscience
petit-bambou
j’ai testé l’application Petit Bambou pour méditer en pleine conscience

Mais bien-sûr, la morale c’est surtout de toujours être vigilant. On est tellement déconnecté de son corps de nos jours qu’on est incapables de ressentir les changements que provoquent en nous les substances actives, c’est triste. Il faut donc réapprendre à s’écouter, et faire d’autant plus attention lorsqu’on utilise un remède.

Un remède, naturel ou non, peut avoir des effets indésirables ou carrément dangereux et il faut être conscient et réactif, sans que cela soit un frein à l’utilisation de plantes évidemment! Car le ginseng, ça vous paraît méchant décrit comme ça, mais si une fois le dosage ajusté, c’est tip top… Et face à l’épuisement c’est tout de même mieux que la taurine ou les substance dopantes n’est-ce pas ?

D’autres exemples de plantes 

Il y a plein d’autres plantes extrêmement efficaces pour se soigner naturellement (en fait bien plus que les médicaments) MAIS il faut être vigilant non seulement sur les effets sur soi mais aussi pour les contre indications!

 – extrait de pépin de pamplemousse (EPP)

Une puissance redoutable contre les maux de l’hiver! Un véritable booster du système immunitaire MAIS attention aux interactions avec les médicaments (ou si j’ose dire, les merdes) prescrites pour un taux de cholestérol élevé. L’EPP augmente l’absorption de certains médicaments ce qui fait que le dosage peut devenir toxique! méfiance. Toujours bien vérifier les interactions!!!

#flash info!#  A ma connaissance, le meilleur EPP sur le marché est celui de Fleurance nature. Incomparable avec le citrus vendu en magasin bio ou 2 autres marques vendues en pharmacie. En plus il n’est vraiment pas cher avec les promos!

– huiles essentielles:

Il y a tellement d’exemples de mauvaises utilisations des HE!!! Le plus courant c’est évidemment le mauvais dosage: brûlures plus ou moins sévères peuvent s’en suivre. Mais il y a pire! J’entends trop souvent des gens qui mettent de l’HE de cannelle à diffuser… c’est ultra dangereux! ON NE DIFFUSE JAMAIS DE LA CANNELLE svp! On la garde pour de merveilleux massages diluée dans de l’huile, ou à avaler en la diluant dans une bonne grosse cuillerée de miel, et avec modération.
Avec les HE, je vous conseille de croiser les sources: j’ai lu des aberrations dans des livres « spécialisés » sur le sujet. Ne faite pas confiance, les HE sont bien trop concentrées et actives pour prendre le moindre risque. Pranarôm est une source fiable (site internet, livrets dispo en pharmacie), ainsi que le livre « ma bible des Huiles essentielles« de Daniel Festy.

-le Millepertuis

Je vous en ai forcément déjà parlé car je suis une grande fan! C’est un antidépresseur naturel, qui a d’ailleurs été interdit en France pour soigner les dépression car il aurait trop d’interactions possibles…. ahahahaha… C’est surtout qu’il est bien trop efficace et impossible à breveter je dirais. Bien joué les labos pharma on y aurait presque cru! C’est sûr que le Prozac et autre benzodiazépine sont tellement bienfaisantes…. Vous vous en  doutez, c’est encore un coup des lobbys pharmaceutiques, et il est évident qu’il faut privilégier le millepertuis avant d’essayer les molécules synthétiques aux mille effets secondaires. MAIS attention tout de même! C’est vrai y’a des interactions, notamment avec les anticoagulants, ainsi que tout ce qui est hormonaux dépendants (pilules, antécédents de cancers du sein dans la famille, etc). Plus d’infos ici.

Description de cette image, également commentée ci-après

 Il y a mille autres exemples, mais cet article est déjà bien trop long (désolée^^).

 Pour résumer

  • On privilégie toujours les remèdes naturels en s’assurant qu’on a pas de contre indication avéré pour telle plante.
  • Plus on agit tôt plus ils sont efficaces (et donc… moins on devra passer par la case médicaments)
  • On se surveille bien pendant les premiers temps de la prise du remède naturel: réaction cutanée? douleurs d’estomac? etc.
  • Si on détecte quelque chose d’anormal, on arrête tout et on essaye une autre plante. Par exemple pour la fatigue extrême, en remplacement du Ginseng, j’ai utilisé le rhodiola, un vrai trésor de la nature.
  • On peut revenir plus tard à cette plante (à laquelle on a réagit) en diminuant fortement le dosage, puis en l’augmentant progressivement jusqu’à voir les effets.
  • On peut tenir un carnet de ce que l’on ingère et des effets que cela a sur nos symptômes. C’est ce que je fais et ca m’aide énormément à savoir ce qui est efficace ou non, et à quelle dose.
  • On se sent fier et heureux de s’être débrouillée avec des plantes, et on partage notre vécu pour inciter les autres à essayer 😉

 

Qu’en pensez-vous?

Vous avez déjà vécu une histoire similaire?

J’espère que mon expérience servira!

Nassima

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments

  1. Une fois de plus, ton article est ultra complet et source de découvertes pour moi.. je t’avoue que je n’y connais rien, et même si ça m’intéresse énormément, ça me fait vraiment peur. J’ai tellement peur de mal m’y prendre en m’y mettant que je suis dans une phase entre deux : je ne prends plus de médocs parce que je sais que c’est de la merdouille, mais j’ai peur de me louper avec les plantes et les HE.. du coup je crève en silence xD
    Je dois dire que ton histoire avec le ginseng ne me rassure pas spécialement, même si j’ai bien compris qu’il fallait tout simplement écouter son corps et adapter les traitements à soi ! ^^
    En tout cas, c’est toujours un plaisir de te lire <3

  2. je vais partager cet article plein de bon sens, je me rappelle l’avoir ouvert (nouvel onglet bonjour et je suis perdue) mais pas souvenir de la suite.
    Heureusement comme tu dis que tu es à l’écoute de ton corps et de ta normalité. je vois passer pas mal de publications sur la méditation, pour le moment j’ai l’impression que c’est encore loin de moi mais que ça me serait bien utile, quand j’aurai mes journées bien organisées j’espère bien m’y mettre!
    ps: il y a quand même des manquants dans la bible de daniele Festy, notamment pour le côté « hormon-like »

    en tout cas merci pour cet article et tout ce contenu

    • Coucou et merci !!!
      -tu as raison de le faire remarquer: il y a des lacunes très importante dans le livre de Festy, bizarre pour une « Bible » pourrait-on dire :p
      -pour la méditation, je t’y encouraaaaaage fortement!! d’ailleurs c’est marrant je viens juste de faire une séance sur la bienveillance envers soi et ca fait un bien fou en moins de 15 minutes.
      -je suis contente que l’article t’aie plu =) et un grand merci pour le partage <3

  3. Pas moi mais le barbare a fait une réaction à l’HE de cannelle présente dans une préparation de notre pharmacien (pourtant spécialisé en aromathérapie… comme quoi…). Il a eu des plaques cutanées assez imprssionnantes… :/

    • le barbare? c’est choupi ca comme surnom :p 🙂
      ce n’est pas de la faute du pharmacien je pense (sauf s’il ne vous a pas prévenu de tester prudemment au début en cas d’allergie ou de sensibilité). On ne peut pas prédire si une personne va être allergique ou fortement réactive à une substance, c’est à nous d’être prudent et de bien se surveiller. Mais l’HE de cannelle c’est l’une des HE qui connait le plus d’incidents je crois :/ :/

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*