Bilan de mon Défi « zéro consommation »

Hello 🙂

Alors que tu me lis je dois être dans les bois en train d’apprendre à vivre sans technologie (même pas une lampe de poche!).

Ce mois de juin a été très palpitant pour moi vu que j’ai relevé 3 défis: zéro déchet, zéro consommation, et arrêter de râler.

Aujourd’hui, je te propose le bilan de mon défi zéro consommation.

Mais d’abord voilà une belle introduction au sujet 😉

J’ai  découvert ce défi par le groupe facebook « un mois un défi« . Pour savoir de quoi il s’agit en détails, je te propose l’article de mon amie Elodie, du blog « le bonheur est dans la nature », que je te recommande chaudement d’ailleurs !

Mais comme tu t’en doutes, il s’agit de ne dépenser que le nécessaire => pas de shopping (vêtements, chaussures, electronique, …).

En fait comme tu le sais, je termine tout juste mes études, donc les mois précédents je n’ai quasiment rien consommé à par du café ^^. Je pensais donc que ce serait ultra facile de faire un mois de plus mais au final j’ai acheté bien plus que le nécessaire comme tu vas le voir.

Pour être bien au courant de tous nos achats, Elodie nous a envoyé à chacun un Kakébo: un document à remplir avec nos « incartades » au défi.

Voici le mien après 1 mois de défi:

Mes achats super-vilains:

changer de smartphone au bout de seulement 2 ans d’utilisation de mon samsung m’a beaucoup retourné l’esprit. J’y ai trèèèès longuement réfléchis, retourné le problème dans ma tête de mille façons, j’ai visionné des dizaines de tests pour faire LE meilleur choix. Sauf que voilà, c’est pas un fairphone, donc j’ai directement financé l’emploi d’enfants et le pillage de ressources rares comme le lithium… C’est pas cool… Mais d’un autre côté, je devais de toute façon acheter un smartphone à ma mère , du coup je lui ai donné mon ancien (parfaitement fonctionnel) et m’en suis acheté un nouveau. Je me suis trouvé plein d’excuses pour ça (« Je vais le garder au minimum 4 ans celui là!!! je vais beaucoup voyager, donc j’ai besoin d’une bonne batterie, d’un super appareil photo », etc… ). Comme mon ancien portable a directement servi, je ne m’en veux pas trop, mais je me rends compte que mes choix de vie sont finalement assez loin de mes idéaux. Le chemin est encore long.

la coque de protection et le chargeur adapté à ce nouveau smartphone. forcément….

-un leggins fabriqué en Asie… 🙁 il faisait vraiment trop chaud pour mes jeans ces derniers temps.

-l’achat d’un chemisier chez C&A qui n’était vraiment pas indispensable…

Résultat de recherche d'images pour "consommation"

(source)

Les achats dont j’aurai pu me passer

4 livres de cuisine dans une librairie physique (pas amazon!!!). A présent que j’ai le temps de cuisiner je compte bien en profiter un max. Donc je ne regrette évidemment pas cet achat.

-1 Gogirl (en gros un objet qui permet de faire pipi debout comme les hommes), car je compte faire beaucoup de randonnées et de voyages, et c’est vraiment pas pratique d’être une filles dans les bois… à voir si c’est vraiment pratique.

4 livres de développement personnel (préparation mentale, musculation, survie). Vu que c’est ma passion et je sais que ce sera utile, je ne regrette pas mes achats, au contraire. De plus j’ai acheté trois d’entre eux d’occasion.

-les T-shirts en coton bio n’étaient pas INDISPENSABLES, mais bon j’en avais besoin depuis des mois quand même, donc c’est pas un achat compulsif, loin de là.

Résultat de recherche d'images pour "consommation"

Mes achats bons pour la planète

Dit comme ça, ça fait rêver… j’exagère un peu j’avoue… Il s’agit des articles que j’ai achetés pour mon défi zéro déchet, donc leur achat est sensé me préserver d’utiliser une version jetable de ces objets.

De plus, je les ai acheté à des couturières Françaises, grâce au groupe facebook « ZD production« . J’ai bien fait attention à choisir des tissus bio ou OekoTex (un label pour les textiles garantissant l’absence de substances nocives comme les pesticides) et mon Dieu que ca fait plaisir d’acheter du VRAI made in France! C’est pas un petit Chinois dans un bâtiment sur le point de s’écrouler qui a cousu ces articles, mais des citoyennes Françaises qui respectent les normes, assure une grande qualité, et payent leurs impôts. Donc c’est pas donné, c’est vrai, mais ça vaut vraiment la peine pour sauver notre pays de la faillite, et notre planète de la ruine.

J’ai donc acheté:

  • des sacs à sandwich lavables (bye bye le papier d’alu).
  • des charlottes à plat (ciao le cellophane pour protéger les restes qui vont au frigo)
  • un rouleau d’essuie-tout lavable (adieu le sopalin super polluant)
  • des Serviettes hygiéniques lavables (en complément de la cup, mais aussi pour m’entraîner au Flux Instinctif Libre sans faire 300 tonnes de déchets par an).

Ce que je pense de mon bilan

Bah c’est pas fameux à cause du téléphone portable, mais à part ça c’est loin d’être affolant. A vrai dire je suis plutôt contente, car après des mois et des mois enfermée dans un bureau, je pensais que ce serait dur de « retenir la bête » de faire du shopping 😉

Au final pas tellement. Je préfère largement mettre mon argent dans les livres, les formations, et surtout les voyages.

Ce défi m’a cependant bien aidé à rester « dans le droit chemin » car j’ai été tentée plus d’une fois. C’est dur de ne pas se lâcher en période post-examens. Y’a des milliers de vêtements et d’objets en tout genre qui me font envie, mais je finis toujours pas fermer la fenêtre du site ou sortir du magasin en me rappelant que j’ai DÉJÀ tout ce qu’il me faut.

Je ne sais pas si j’aurai pas craqué pour beaucoup de choses superflues sans ce défi, donc je suis ravie d’y avoir participé, et merci à Elodie de l’avoir organisé 🙂

Et toi, tu en es où dans tes habitudes de consommation?

 

 

 

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !