DIY: déo solide soyeux 100% naturel et efficace!

 

Moïn Moïn!

Il y a quelques mois je vous délivrais ma recette de déo en spray, naturel et efficace avec seulement 3 ou 4 ingrédients (clic):

Aujourd’hui je me décide enfin à partager ma recette de déo solide. Parce que les sprays c’est bien pratique mais ça a ses limites, surtout niveau efficacité.

Pour quoi faire soi-même un déo?

Les déodorants du commerce sont pour la quasi totalité:

  • toxiques pour l’environnement
  • inefficaces pour l’odeur (sauf ceux qui contiennent des sels d’aluminium….)
  • chers !
  • non réutilisables

Et SURTOUT:

  • ce sont des anti transpirants. Or ça n’a aucun sens de vouloir empêcher son corps de transpirer. En effet nos cellules sont faites pour travailler aux environ de 37°C, sinon le corps régule la température grâce à la transpiration. Mais notre société, qui veut enfouir tout ce qui est naturel sous 40 mètres de détritus, nous a fait croire que les auréoles sous les aisselles, c’est LE MAL.Résultat de recherche d'images pour "gif transpire"

Eh bah non,

Le mal, c’est la multiplication des bactéries, qui va donner une odeur désagréable. Donc se débrouiller pour ne pas sentir mauvais, OK. Mais empêcher son corps de transpirer, c’est de la folie, car nos cellules sont comme nous: elles ne vont pas s’adapter pour faire leur boulot par plus de 37°c… Elles vont simplement se reposer sur leurs lauriers. Sans parler du fait que tu empêches ton corps d’évacuer les toxines… Alors ne t’étonnes pas de récupérer très lentement, d’avoir un mauvais métabolisme, d’être souvent malade, vite essoufflé, ou d’avoir une mémoire défaillante, si tu préfères avoir les aisselles aux sec plutôt qu’une bonne santé, c’est ton choix 😉 mais c’est dommage.

=> le but ici est de limiter les secrétions, et surtout empêcher la formation de mauvaises odeurs, mais ne pas entraver la fonction d’élimination et de régulation de température de notre corps.

Voilà donc une recette qui te protégera des mauvaises odeurs sans empêcher ton corps de réguler sa température.

Le matériel qu’il te faut

  • un récipient pour faire fondre les ingrédients au bain marie (le plus pratique: un bécher Pyrex®, car il tient nickel dans la casserole d’eau bouillante, et on ne se crame grâce à la poignée!).
  • un fouet
  • une balance précise au dixième de gramme près (qui t’indique 0.1 gramme par exemple). J’ai celle d’Aromazone depuis longtemps et je la trouve vraiment parfaite. (et pourtant je suis une farouche anti-aromazone).
  • un pot en verre (réutilisable) de 50 à 120 ml (tu peux adapter la quantité et en faire moins pour les 1ers essais).

 

Les ingrédients:

  • 30g Huile de coco (de préférence vierge et pressée à froid). Antibactérienne.
  • 10g Beurre de karité
  • 5g Huile de jojoba (ou de noisette) car elles pénètrent vite.
  • 20g d’Arrow root (facile à trouver au biocoop au rayon farines). Tu peux la remplacer par de l’argile blanche ou de la maïzena. Ou encore par du talc. C’est pour un toucher poudré et un bon pouvoir absorbant.
  • 10g bicarbonate de soude, super anti bactérien.
  • 10g cire d’abeille, pour solidifier le déo et pour protéger la peau.
  • 20 gouttes d’Huile Essentielle de ton choix parmi celles-ci (je détaille après comment choisir)

Lavande vraie, Romarin à verbénone, Sauge sclarée, Thym à géraniol, Tea tree, Palmarosa, Menthe Poivrée, Cyprès toujours vert.

Evite d’acheter les HE d’Aromazone, elles sont souvent inefficaces à mon point de vue. Celles de Pranarom, de Saint Hilaire, et de Ladrôme sont de bien meilleure qualité.

 

La recette

1. Fais fondre l’huile de noix de coco et le beurre de karité au bain-marie avant d’ajouter
la cire d’abeille. La cire met un peu de temps à fondre, faut pas être pressé…

Note: j’achète ma cire d’abeille chez un apiculteur, c’est beaucoup moins cher qu’AZ et surtout c’est local et sans emballage.

2. Ajoute la poudre d’arrow-root  et le bicarbonate de soude et touille jusqu’à obtenir un mélange homogène.

NE PAS ajouter les HE tout de suite: la chaleur les ferait s’évaporer immédiatement, tu perdrais quasiment tout (c’est très volatile les HE).

3. Verse le tout dans un bocal de 120mL et laissez refroidir.

4. Lorsque le liquide commence à se figer sur les parois de ton récipient, ajoute les HE de ton choix, mélange bien (ce sera pas totalement homogène mais fais simplement au mieux).

5. Replace tout de suite le couvercle pour ne pas que les HE s’évaporent.

ET voilà =)

Comment choisir les bonnes HE ?

On réagit tous différemment aux HE. Pour certains la Palmarosa va complètement régler le problème de transpiration à elle seule. Pour d’autres au contraire, elle va empirer les mauvaises odeurs. Donc, fais une petite quantité de déo au début, ou mieux, divise la quantité proposée en 2 ou 3 pots, pour directement tester 2 ou 3 synergies.

Voici 4 synergies que je propose mais (attention ces proportions sont valables pour les quantités de ma recette, si tu fais une plus petite quantité, pense à diminuer au prorata le nombre de gouttes!):

Choisis une seule de ces synergies par récipient  smilies nature013 ancien

Mais je t’encourage à tester tes propres mélanges selon les HE que tu as déjà à disposition (parmi celles de la liste que j’ai indiquée plus haut). Attention si tu tentes autre chose, fais un mélange de 2 ou 3 HE au MAXIMUM.

Les contre indications (à lire)

Déjà, fais attention. Oui je sais on te l’a déjà dit 100 fois mais c’est comme le code de la route, on oublie une fois de faire attention et ça peut laisser des traces pour longtemps… 🙁 Bref on n’abuse pas sur les quantités, on ne rajoute pas une goutte en plus « pour que ce soit plus efficace » à moins de bien s’y connaître car sinon on risque de se brûler ou de surdoser, ce qui est très dangereux. Enfin, y’ des contre-indications sévères: pour la menthe poivrée, à haute dose, c’est neurotoxique; pour la sauge sclarée, c’est oestrogene-like, donc son influence hormonale peut causer de gros soucis, sa prise n’est pas anodine. Et pour toutes les HE, si tu es enceinte ou sous médicaments, demande à ton médecin si c’est ok.

Mon avis sur ce déo

Après de nombreux mois d’utilisation:

  • il est ultra soyeux, toucher très velouté c’est vraiment agréable à appliquer.
  • je le préfère aux déos solides (je le trouve mieux que les Clémence et Vivien, qui sont toutefois très bien).
  • il prend très soin de la peau (après épilation, rasage, etc).
  • il dure très longtemps!
  • l’odeur me plaît beaucoup
  • il me protège parfaitement jusqu’à une température de 25°C ou pour une séance de danse (pas totalement pour un sport intense ou lors de canicule).
  • il ne laisse pas de tâche sur les vêtements sauf pour les teeshirts blancs => attention.
  • il est pas cher.

MAIS…

  • ça prend 2-3 essais pour trouver la recette qui nous correspond.
  • si j’ai une grosse séance de sport qui m’attend, j’utilise mon déo spray fait maison juste avant en complément.
  • c’est pas super méga pratique pour l’application, car on en a sous les ongles. Il vaut mieux acheter ou réutiliser un emballage réutilisable de déo en stick comme sur la photo ci dessous:

Alors alors, t’es motivé ?

Tu as déjà ta recette fétiche?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. Perso, je fais mon propre déo également. Je suis enchantée du résultat (je comptais d’ailleurs en parler un de ces 4…) Jusqu’ici, je ne mets que de l’HE de Tea Three…
    Bon vendredi 🙂 Bisous

  2. ah les déodorants solides, mes préférés en efficacité, mais j’avoue en été préférer la version spray pour le côté plus frais, et sans tâches sur les vêtements blancs.

    Je ne mets pas autant de bicarbonate mais plus d’argile blanche, et sinon en version sans HE je mets de la barbe de jupiter ou l’actif déodorant et un arôme alimentaire pour l’odeur :))

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*