Haul utile : mes sous-vêtements bio

Hello les filles !

Un article un peu particulier cette fois, pour vous présenter mes achats de sous-vêtements bio !!

Déjà, pourquoi je focalise là-dessus?

Et oui, c’est pas un hasard si dans plusieurs médecines traditionnelles, on met plein d’herbes médicinales dans les vêtements des malades => les substances bienfaitrices soignent aussi en pénétrant par la peau. Plus récemment je peux citer l’exemple des patchs (anti-cigarettes, contraceptifs ou autres) et même ces fameux leggings et jeans qui aident à affiner la silhouette (je vous l’accorde, j’en doute fort pour cette dernière).

Malheureusement, c’est aussi le cas pour les substances toxiques présentes dans les vêtements qu’on achète… Je m’explique: un vêtement 100% coton contient en fait plein plein de produits chimiques: ça va des pesticides ultra-toxiques (sinon faut qu’on m’explique pourquoi il faut mettre des gants et un masque à gaz quand on les répand sur les cultures?).  Il y a aussi des détergents,  comme l’ethoxylate de nonylphénol, ou NPE, reconnu comme très toxique, qui imprègnent nos vêtements. Il y a aussi les fameux phtalates, qui perturbent nos productions hormonales de façon très inquiétante… du genre ça provoque des problèmes d’infertilité ou de développement, des cancers, des déficits immunitaires ou perturbations du développement neurologique… Oui moi aussi ça me fait froid dans le dos 🙁 et c’est pas fini!

Y’a le formaldéhyde aussi !! Cette molécule multitâche (elle aide  à rendre les vêtements infroissables, résistants et hydrofuges, et fixe les colorants pour éviter que les couleurs ne décolorent à la première lessive) malheureusement, elle est tellement toxique que même dans les cosmétiques pour lisser les cheveux de façon définitive, elle est désormais interdite.

Ceux-là ne sont que les plus connus et j’ai encore en réserve tout plein de noms terrifiants de substances toxiques qui imprègnent en ce moment même les vêtements que vous portez sur vous (je suis la seule à avoir une furieuse envie de me doucher tout de suite là ?). Des substances qui altèrent l’attention, la mémoire, l’apprentissage et le comportement des animaux de laboratoire, même à très faible dose (source)! Bref, je pense que vous avez compris…

Objectif du siècle ….

On va essayer de limiter la casse sans avoir à jeter toute notre garde-robe (qui en serait capable franchement??).

Je propose donc qu’ensemble, petit à petit, on découvre des vêtements à prix abordables, avec des coupes et des couleurs plaisantes à voir et confortables à porter.

J’ai décidé de commencer par changer mes sous-vêtements, car de savoir que mes muqueuses (qui un jour j’espère verront naître des enfants), se chargent chaque jour de plein de produits toxiques, ça me rend folle. J’ai donc été sur internet pour voir quelles sont les offres de sous-vêtements bio, et là j’étais carrément révoltée de voir que

1) l’offre est quasiment inexistante, très peu de sites en proposent (en comparaison des non-bio).

2) c’est super cher et ultra moche, genre 15€ la culotte de grand mère, monochrome  pas du tout taillée, je dis vous déconnez ou quoi ? J’ai élargis ma recherche à l’anglais aussi, je me dis que quand même, dans le monde entier, y’a FORCEMENT quelqu’un qui a eu l’idée de fonder une boîte de beaux sous-vêtements bio pas trop chers?? eh bah non, en tout cas ils ne livrent pas en Europe, ou alors les prix sont indécents.

Je me suis immédiatement mis en tête qu’un jour, inch’Allah, je fonderai ma propre boîte de sous-vêtements bio, qu’ils deviendront aussi célèbres que ceux d’Aubade mais que les prix seront abordables. J’imaginais déjà les designs uniques et révolutionnaires de mes futures créations… Mais bon, fini de rêver, c’est pas pour tout de suite, donc en attendant je fais quoi ??

Eh bien merci Greenpeace, car en faisant pression auprès des  25 grands noms du prêt à porter depuis 2011, lors d’une campagne « Detox  » , cela a porté ces fruits puisque 6 marques (Puma, Nike, Adidas, H&M, Lin Ning et C&A) se sont engagées  à travailler avec leurs fournisseurs pour éliminer les substances chimiques toxiques de leur vêtements… Et d’autres marques les ont rejoint depuis (voir la timeline de greenpeace).

Mon premier essai : les slips du biocoop.

Alors mon 1er essai de culottes bio n’a pas été fantastique, mais pas trop décevant non-plus: le pack de 3 culottes au biocoop pour 8€. 

Comme j’avais vraiment l’intention de les acheter, j’avais pris la liberté de déballer les slips en magasin pour voir leur forme, et même si c’est loin d’être ultra sexy, c’est un début, alors après quelques secondes d’hésitation (j’ai repensé à toutes ces substances dégueux qui rentrent en moi), j’ai décidé de les prendre, quand même le prix est ultra abordable!

Attention, bio ou pas, le premier réflexe lorsqu’on achète un vêtement est de le laver (car bio ne veut pas dire absence totale de matières chimiques) on élimine ainsi une partie des substances utilisées pour la mise en forme, ainsi qu’une partie des pesticides. C’est toujours ça en moins sur notre peau. Mais revenons à nos moutons!

Verdict pour ce lot de 3 slips?

Confort : 9/10

Nickel ! Elles sont d’une grande douceur, ne serrent pas au niveau des cuisses (très important pour la circulation et la bonne santé de l’épiderme à cet endroit) et absorbent bien la transpiration (normal c’est du coton). Le tissu est extensible donc vraiment le confort est optimal.

Résistance au lavage: 9/10

Je les ai depuis au minimum 8 mois et aucun changement constaté : les couleurs sont les mêmes, l’élasticité est la même, donc rien à redire là-dessus. Je ne mets pas 10 car comme je tourne beaucoup avec mes autres sous-vêtements, je ne les ai pas lavés tellement de fois pour pouvoir juger à un usage « à haute fréquence ».

Coupe et design: 5/10

Bon je m’en doutais en les achetant hein ^^ mais voilà ça met pas du tout en valeur. La coupe est vraiment moche, de dos ça fait des plis (je déteste ça)… Bref, c’est ultra basique comme slip. Même les couleurs sont basiques, rose fushia uni et blanc cassé uni… Bon on aime ou on aime pas. Néanmoins elles ne flottent pas, elles sont collées à la peau sans être serrées ou inconfortables.

Note globale :  6/10

Évidemment cette note ne correspond pas du tout à la moyenne mais à ma perception globale de l’expérience. Disons que leur prix mini m’a aidée à franchir le pas d’acheter des sous-vêtements bio, que le confort est assuré, mais que ça m’embête qu’on puisse assimiler bio et moyen-âge aussi facilement à cause de la coupe informe.

Entre temps j’ai fait d’autres découvertes bien plus réjouissantes, je vous les dévoilerai dans un prochain article. (suspens…)

Si vous doutez encore de la nécessité de faire attention aux vêtements qu’on achète, je vous suggère cet article, une mine d’info pour vous expliquer comment les substances pénètrent notre peau et plein d’autres choses.

Voilà voilà, qu’en pensez-vous ? J’espère ne pas vous faire faire de cauchemars avec toutes ces histoires ! Mon but est juste d’informer, pour qu’on fasse chacune et chacun nos choix (bio ou non) en connaissance de cause. J’ai hâte d’avoir vos retours! Et vous ? Avez-vous trouvé votre bonheur en sous-vêtements (bio) ? N’hésitez pas à liker ma page sur facebook ou même à partager ça me fait tellement plaisir !

Belle journée et à très bientôt!

Mirage

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

  1. Coucou et merci pour cette découverte c’est galère à trouver une marque abordable, bio avec de jolies coupes bref un marché à prendre ! Je ne suis pas passé encore au naturel de ce côté j’ai arrêté le port de SG avec baleines et je me sent mieux 😉 chez Monki ils ont des beaux modèles triangle sans armatures (je fais un 95A), à bientôt !
    Arwenila.

    • Hello ! Merci pour ton retour, mon prochain article sur le sujet t’intéressera sûrement alors si tu cherches avec une jolie coupe (petit teazer lol). Merci pour l’info, je ne connais pas du tout Monki et j’ai vraiment pas encore trouvé mon bonheur en soutien gorges. Et je suis d’accord, sans baleines c’est 10000 fois mieux ! Au fait update la page de ton fb car sur ton bog j’ai voulu liker ta page et le lien ne marchait plus :/ merci pour ton passage ici en tout cas! Très bonne soirée et plein de bisous 🙂

    • alors merci pour le lien ! Le concept est géniallissime mais le prix est prohibitif je trouve 38€ la culotte quoi… C’est dommage qu’il ne propose pas des modèles non personnalisables mais à un prix abordable, mais ca va venir.. j’espère 🙂

  2. Coucou ma toute belle ! Super article (comme d’hab), très intéressant ! Je ne me suis pas encore mise aux sous-vêtements bio, mais j’en comprends bio l’utilité. J’avais vu de jolies culottes (enfin, mieux que du basique) en coton bio par contre. Si je retrouve la marque je te fais signe. Gros bisous <3 La Brune.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*