Les beautés du lac Majeur: Stresa et alentours

 

Hello les explorateurs!

Je vous propose de découvrir la suite de mes aventures au Lac Majeur.

La semaine dernière je vous montrais les merveilles des îles Borromées (clic). Cette fois je focalise sur la petite ville de Stresa, sur le petit village où nous dormions (et où on a faillit provoquer un énorme incendie!), ainsi qu’une superbe randonnée à Mottorone avec une vue surprenante et imprenable sur les montagnes, le Lac Majeur et ses îles.

C’est parti! Commençons par …

Stresa

C’est une ville touristique importante malgré sa petite taille (5000 habitants) grâce à son emplacement privilégié juste en face des îles Borromées comme on peut le voir sur la map google earth suivante. Comme je vous l’avais expliqué dans l’article précédent, Stresa est le point de départ des bateaux-navettes qui mènent aux îles.

Stresa

Stresa est réputée pour ses hôtels hors de prix de luxe  (j’ai checké: environ 300€ la nuit pour une chambre double! ), donc hors de question pour nous de séjourner ici, de plus nous sommes des adeptes de airbnb ! Mais j’en parlerai plus tard.

Bien que je ne sois pas fan des villes ultra-bourgeoises (un collègue Italien m’a confirmée que c’est l’une des régions les plus chères d’Italie), et bien elle a laissé un souvenir très positif dans mon esprit: elle est très fleurie, l’architecture est très jolie (mais je ne suis pas spécialiste donc je ne vais pas épiloguer là-dessus), et, choses très rare pour moi: j’ai complètement craqué pour ses adorables boutiques!

crepuscule lac majeur vue sur stresa

Attention je ne parle pas de boutiques de vêtements! Mais de produits inédits et locaux!

les parfums : dans les boutiques des îles j’avais adoré un parfum au Néroli mais j’étais persuadée de le trouver moins cher sur la terre ferme, j’ai donc patienté de revenir mais j’ai cherché en vain sur Stresa, pas moyen de le trouver! (Donc un conseil, si vous avez un coup de cœur sur un parfum, n’hésitez pas! En plus ils ont une excellente tenue). En revanche je suis tombée sur une petite boutique de parfums en plein centre de Stresa. J’y ai fait l’acquisition d’un parfum pour homme au lotus, ainsi que d’un parfum pour femme à la violette (mon odeur fétiche en parfum). C’est beaucoup moins cher que les parfums des boutiques sur les îles, et la tenue est excellente. Une chose tout à fait exceptionnelle aussi: une fois rentrée chez nous en Suisse, en utilisant ces parfums on s’est aperçus que la note de tête est celle du savon! Non je déconne pas, ça sent la peau fraîchement savonnée, et perso j’adoooore cette odeur! Ensuite elle s’estompe pour laisser la note de coeur prendre le relais, et là aussi j’aime beaucoup l’odeur que ça donne sur ma peau. Bon voilà c’était un peu long pour parler de parfums!

les spécialités italiennes: je compte faire un article complet un jour là-dessus tant je suis friande des merveilles gustatives de ce pays! Comme j’hésitais où acheter les produits que je cherchais, j’ai regardé sur tripadvisor et tout le monde semblait unanimement conseiller la boutique la Cambusa.

cambusa

On s’y est rendus un peu septiques… Surtout qu’on y voit de prime abord que des bouteilles de vin à perte de vue… Mais ça n’a pas duré! Mon Dieu… en regardant de plus près et surtout en posant la question à l’un des gérants, on se dit HEUREUSEMENT qu’on est venus! On était intéressés par le vinaigre balsamique (le vrai, pas la merde que nous vendent les supermarchés en France) et des huiles d’olive au goût corsé. Les prix sont très similaires aux huiles de qualité dans les supermarché italiens, genre 10€ la bouteille, sauf qu’ici on peut goûter, poser plein de questions, avoir des recettes spéciales… La femme est vraiment adorable et parle très bien français. Ils nous font goûter à plein de choses, et difficile de résister à acheter tellement c’est délicieux.
Ils n’hésitent pas à nous faire goûter des choses très chères, même si on dit clairement qu’on a pas l’intention de l’acheter (j’ai pu goûter à plein d’huiles d’olives – ma grande passion, et même un vinaigre balsamique de 18 ans à 150€ le petit  flacon… une tuerie! mais je me suis contentée d’acheter ceux à 25€ dont le goût est suffisamment intense).
On a aussi goûté à des combinaisons d’épices et d’huiles d’olive, et à plusieurs d’autres spécialités italiennes… un vrai bonheur. Merci aux vendeurs pour leur bonne humeur et leur passion!

les céramiques: là aussi j’ai été surprise, pourtant je sillonne les étals de poteries depuis des années de la Turquie jusqu’à Séville en passant par la Tunisie, et bien là je suis restée scotchée par l’originalité des œuvres. C’est unique, utile, sublime... Voyez par vous-même:

poteries sculptees stresa

Tout est en relief : les nervures de la salade, la coccinelle… 11€le bol, tout de même, mais c’est fabriqué en Italie!

20160501_192120

Les photos ne rendent pas justice mais ces assiettes et plats donnent l’eau à la bouche sans même contenir de nourriture! Tout ce que vous voyez (les tomates, mozza, etc) sont en relief. Perso je rêve d’avoir cette vaisselle, mais j’avais pas prévu le budget :p :p

20160501_192115

Perso la prochaine fois que je viens je pense que je craquerai vraiment… Cette fois on a juste acheté un plat à fromages en forme de gruyère avec une adorable souris dessus, ainsi qu’un immense plats à fruits de mer décorés de crabes, huîtres et autres crustacés pour offrir à mon beau-père qui en est très friand.

Voili voilou c’est tout pour Stresa… Il faisait moche alors je n’ai pas pris de photos de la ville malheureusement.

Les saveurs à déguster sur place en Italie:

N’oubliez pas de goûter un café d’orge, au goût surprenant, et il faut savoir que l’orge  est cultivée bien plus localement que le café! Dommage qu’on n’en trouve pas en supermarché:

café d'orge

 

Je ne mentionnerai même pas les pizzas ou les pâtes car tout le monde le sait déjà…

Mais j’insiste sur le goût incroyable des glaces dans ce pays! Sans blague le budget glace est important lors d’un voyage en Italie! Elles sont toutes plus succulentes les unes que les autres… Regardez cette glace au tiramisu: ils ne font pas les choses à moitié! Elle contient purement et simplement des gros morceaux de génoise! Miam! J’ai envie d’y retourner….

glace italienne tiramisu

Le logement

Nous logions dans un adorable village extrêmement calme à 30 minutes de Stresa, nommé Coiromonte. Il y a une petit source d’eau où l’on peut remplir sa bouteille, avec un message très poétique: « Celui qui boit à cette fontaine reviendra à Coiromonte ».

village

Pour notre logement, il s’agissait d’une location Airbnb: on avait toute une maison pour nous tout seuls, mais gare à ceux qui ont peur des grosses araignées ou les frileux… Ca caille là-dedans! Le temps qu’il faut pour chauffer une maison en pierre dans les montagnes, qui n’a pas été habitée depuis des semaines… La galère. Heureusement le lit avait un matelas chauffant, sinon on serait morts XD.

Il faut aussi savoir quand dans les vieilles demeures, on ne peut pas brancher plusieurs appareils à la fois sans faire péter les fusibles… Donc il fallait choisir entre chauffer la chambre ou chauffer l’eau pour prendre une douche… Ou encore faire un thé… On se rend pas compte de la chance qu’on a en ville!

On a aussi eu un énorme souci avec le poële: il a pris feu sans prévenir! Le bouton OFF n’a fait que raviver la puissance des flammes… C’est ça le problème avec les poêles électriques, que faire en cas de souci?… En tout cas on a eu sacrément peur de mettre le feu au village durant notre court séjour… La panique je vous dit pas., surtout que nos deux portables ont évidemment décidés de ne plus avoir de réseau, et qu’en toute logique, vu que l’endroit est totalement pommé, l’arrivée des pompiers viendrait bien trop tard…  Pendant que Nico est parti chercher de l’aide dans le voisinage, je réfléchissais à une solution… J’ai dans un élan de désespoir pressé un bouton entouré de flammes, en m’apprêtant à sauter dans l’autre pièce si ça empirait… Et j’ai entendu une sorte de « cloc », puis les flammes ont arrêté peu à peu diminué! Ouuuuf!

Mas toujours impossible d’arrêter la bête, même si on était hors de danger pour le moment. En sortant dehors pour voir où était Nico, j’ai vu une énorme traînée de fumée qui s’échappait de la cuisine…

Bref pour être sûr que le poêle ne soit pas de nouveau possédé pendant la nuit, on a attendu que les flammes refroidissent complètement et on a vidé le réservoir de granulé à la pelle, puis à la louche, puis à la cuillère… Quelle histoire… C’est le risque avec les logements complets airbnb, si y’a un gros problème et personne à appeler, c’est peut vite être la cata.

Le lendemain nous avons été à Montarone, un mont qui culmine à 1491 m pour faire avoir une vue imprenable sur les Alpes et les îles du Lac Majeur, voyez seulement:

vue sur les montagne randonne lac majeur2

Il me semble que la démarcation visible des montagnes enneigées corresponds à la ligne des 2000 mètres d’altitude, mais à vérifier… (c’était en début mai 2016).

N’oubliez pas vos jumelles pour observer les magnifiques monts enneigés (il y a le mont Rose parmi eux mais je ne sais plus lequel c’est!):

vue sur montagnes lac majeur

vue sur les montagne randonne lac majeure

Ou encore pour observer les îles Borromées depuis votre position.

vue lac maggiore 2

vue sur ile lac majeur

Pour ceux qui ne sont pas véhiculés on peut y arriver grâce au funiculaire (payant) qui part de Stresa, Piazza Lido, le trajet prend une vingtaine de minutes.  En Hiver c’est une station de ski réputée.

Conclusion du voyage

Comme à chaque fois que je vais en Italie je reviens ravie, les papilles conquises, et le coffre plein de victuailles.

J’adore la facilité qu’ont les Italiens à engager la conversation, on arrive à se comprendre même avec trois mots d’Italien comme vocabulaire.

Les plus de ce voyage (je parle des îles Borromées, de Stresa et alentours):

  • le dépaysement
  • la nature et la beauté des fleurs et des monuments, surtout les caves dont j’ai parlées dans cet article.
  • la nourriture Italienne
  • les souvenirs gastronomiques à rapporter
  • la bonne humeur et la gentillesse des autochtones.

Les moins:

  • extrêmement cher comparé au reste de l’Italie que j’ai pu visiter
  • sûrement très touristique en été, mais pas de problème d’affluence en début mai en tout cas.
  • difficulté à se loger facilement pour un prix décent.
  • pas beaucoup d’activités pour enfants (mais on a pas encore ce problème haha).

Voilà j’espère que ça vous a donné envie de voyager.

Nous on s’est ENFIN décidés pour le voyage de fin d’été: la Crète!!
Et vous ? quelle étaient votre dernière destination?

Avez-vous déjà visité les îles Borromées?

Que pensez-vous de la nourriture Italienne?

à très bientôt!

Nassima

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. C’est encore moi 😉
    Purée, mais Montarone c’est magnifique, ça donne plus qu’envie ! Et puis toute cette bonne nourriture, mon dieu *-*
    En fait, je viens de percuter, mais je crois que c’est de cet endroit que me parlait mon beau-père. Il me semble que c’est ici qu’il a prévu de faire un petit séjour cet été, du moins dans la région. Et lui aussi était choqué par les prix.. Ca fait plusieurs fois qu’il va en Italie car c’est vraiment son pays coup de coeur, mais les prix dans la région l’ont pas mal refroidi ^^’ (faut dire qu’avec un salaire de prof, on ne va très loin.. ^^’)
    Merci en tout cas pour ces jolis photos, ça fait voyager 🙂
    Plein de bisous <3

    • recoucou 🙂
      oui c’est sublime et ca vaut le détour! mais je ne comprends pas comment on peut survivre près de Stresa avec un salaire italien (bien moins élevés que ceux en France). J’espère que ton beau-père sera ravie de ses vacances en tout cas. Mais en faisant un Airbnb pour le logement et en mangeant sur le pouce (pizza ou sandwich) on s’en sort pour pas si cher finalement.
      des gros bisous ma belle!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*