Mes conseils pour un premier vol biplace en parapente

Hello tout le monde!

Et en février 2016 j’ai pu réaliser mon rêve : mon 1er vol tandem en parapente pour environ 90€ avec Tenerfly, à Ténérife. Ce mois-ci j’ai réitéré l’expérience 2 fois, quel bonheur! 

Un vol parapente biplace, ou vol en tandem, c’est un vol rassurant puisqu’on est accompagné : un pilote professionnel est aux commandes (ils doivent passer des examens très exigeants pour avoir le droit de proposer des vols tandem). Donc il s’occupe de tout, on n’a rien d’autre à faire qu’admirer la vue et savourer son vol, sans se soucier des détails techniques.

J’ai pu ainsi découvrir les sensations magiques de plénitude que nous offre cette activité. Un calme incroyable, un apaisement inouï. Comme avec l’aviation, je trouve que ça permet de prendre du recul sur notre vie, de laisser tous les soucis au sol et s’envoler pour un monde merveilleux. Et devinez quoi? en redescendant les problèmes paraissent bien moins graves. C’est mieux qu’une séance de médiation dans un temple bouddhiste je vous le dis 😉

J’ai donc voulu faire une liste de conseils à quiconque voudrait essayer. N’hésitez pas à partager avec vos amis si ça les intéresse, ça pourra leur être très utile (et accessoirement ça me fera très plaisir! ).

C’est parti!

  • pensez à emprunter la Gopro d’un copain si vous n’en avez pas, c’est vraiment un souvenir en or! Pensez aussi à prendre une fixation pour l’attacher au casque ou comme moi un harnais pour la placer au niveau du cœur, perso j’adore le rendu, l’immersion est totale! Dans tous les cas assurez-vous que l’appareil ne peut pas s’échapper (dragone, harnais, fixation, perche) parce que bon courage pour le récupérer s’il tombe!

  • prenez un bon coupe vent et des gants, même à Ténérife, en altitude il fait froid, et on reste assez immobile. L’entreprise Tenerfly m’avait fournie un super coupe vent mais on ne sait jamais, il vaut mieux prévoir 🙂

DCIM100GOPROG0020275.

  • Prenez de bonnes chaussures de marche (ou des baskets mais c’est moins bien) car il faut courir au démarrage et bien se réceptionner à l’atterrissage, donc attention à porter quelque chose qui évitera qu’on se foule la cheville. De plus des chaussures ouvertes ne protègent pas du froid.

source image

  • n’hésitez pas à débourser quelques dizaines d’euros en plus (en général 30€) pour garder les photos souvenirs effectuées par le pilote. Ils sont souvent entraînés pour avoir les meilleurs rendus possibles et avec leur perche ils peuvent prendre plein d’angles différents. J’ai à chaque fois été ravie du résultat et de toutes façons on a toujours le droit de visualiser les photos et vidéos avant de les acheter. Avec Tenerfly, pour 30€ ils s’occupent même de faire un superbe montage vidéo qui déchire tout, avec de la musique et des effets. Si je le retrouve je le mettrai sur ma chaîne Youtube.

DCIM100GOPROG0020272.

  • bien choisir le lieu de départ, demandez des infos précises avant de réserver surtout si vous voulez survoler une zone en particulier pour l’admirer depuis un angle nouveau 😉

 

  • n’hésitez pas à demander un vol un peu acrobatique si le coeur vous en dit.  Par contre, certains pilotes demandent évidemment un supplément assez conséquent, mais tout est généralement détaillé sur leur site internet. De plus ne soyez pas décu si ca s’avère impossible (comme pour moi lors de mon premier vol) à cause d’une absence de vent chaud.
  • comparez plusieurs entreprises mais ne prenez pas forcément la moins chère: allez sur internet et regardez sur tripadvisor ce qu’on en dit (ainsi que sur les blogs évidemment). Pour un sport de risque, il est important d’avoir un minimum de retours sur l’entreprise pour partir rassuré, sinon on prend beaucoup moins de plaisir en se posant plein de questions…!
  • Les pilotes qui vous emmèneront hésitent toujours sur la quantité d’informations à fournir. Perso pour mon premier vol, j’ai bien aimé que le pilote laisse de longues périodes de silence car j’étais plus à la recherche de sensations que de détails techniques. N’hésitez pas à faire part au pilote de ce que vous préférez, à poser plein de questions durant le vol si vous voulez, ou au contraire prévenir gentiment que vous préférez le silence.
  • Le temps de vol. Je vois sur plusieurs sites internet de vol parapente biplace que les prix varient selon le temps de vol (15min, 20 min, 30 min…). Avant de voler je pensais que ça avait son importance mais à présent pas du tout : je vous garantie qu’un bon vol de 15 minutes sera très satisfaisant. De toute façon à moins de faire des acrobaties ou de viser une destination précise, il n’y a pas grand chose à faire en l’air, donc on peut se lasser. Et puis il fait froid, on ne peut pas bouger donc on s’engourdit donc un vol de plus de 30 minutes pour un 1er vol me paraît un peu absurde (mais c’est juste mon avis).
  • et enfin: n’ayez pas peur! Je pensais que les sensations seraient assez extrêmes mais en fait c’est très pépère. On est confortablement installée comme dans un bon canapé et on a un paysage à admirer, ca change de la télé 😉

Voilà c’est tout ce qui me vient à l’esprit comme conseils! J’espère que ce sera utile à certains, et que je vous ai donner l’envie d’essayer.

Tu as déjà tenté l’expérience? ou tu en rêves? Ou au contraire tu penses que c’est pour les gens suicidaires ? n’hésite pas à donner ton avis je suis curieuse ^^

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  1. Oh c’est génial!
    Je viens de découvrir ton blog ( je commence juste mais déjà ), et je vois cet article qui « tombe à pic »( si j’ose dire!), car je vais faire mon premier vol dans une semaine!!!! Je suis un peu effrayée et ravie à la fois !
    Merci pour tous ces détails , je n’avais pensé ni au gants, ni au coupe-vent!

    • Hello =) merci de ton retour je suis ravie que ça soit utile!
      Selon où tu feras ton vol tu n’auras peut-être pas besoin des gants et du coupe vent: des amis ont fait un vol la semaine dernière près de Genève et en tshirt ca allait bien. Mais mieux vaut prévoir quand même et les laisser dans le sac si c’est inutile 🙂
      Je te souhaite d’avoir plein de belles sensations 🙂 à tout bientôt!

  2. Mon dieu.. jamais je n’oserai faire un truc pareil haha. J’ai le vertige comme pas permis et je suis terrorisée à l’idée qu’il puisse y avoir un accident. Ce serait une mort stupide :p
    Mais bizarrement en te lisant ça me donne envie de me mettre un bon coup de pied aux fesses et de tenter ce genre d’expérience. Ca me sortirait de ma zone de confort un peu 😉
    Merci pour tous ces conseils :3 Et je veux bien la vidéo moi :p
    Bisous

    • Hihihiiii alors pour l’anecdote j’avais un vertige de fou au collège… genre je flippais à mort au 1ème étage en regardant en bas xD …et puis un jour je me suis mise à la voltige équestre (oui oui… ) et pouf! adios le vertige, j’en revenais pas. à présent j’ai plus de soucis avec ca et ca change la vie ^^
      pour le coup de la mort stupide, je te suis à 200%…. en fait j’ai réfléchis vraiment longtemps à le faire, pour la même raison. Je me disais que ca pouvait vite mal tourner, et que si je mourrai ainsi ca ferait beaucoup souffrir ma maman, pour une mort vraiment débile! mais en fait non, ca va. C’est bien moins dangereux qu’on le pense si on respecte les règles de sécurité. D’ailleurs dans le groupe y’avait même un ado de 14 ou 15ans qui avait déjà fait plusieurs vols tous seuls!
      Par contre je peux te dire que y’a VRAIMENT pas à avoir peur pour les vols en biplace: ils sont hyper vigilants les pilotes qui font ca (sans parler des exams très exigeants qu’ils doivent passer!).

    • pour finir, je te conseille de faire un vol biplace si tu as l’occasion un jour, c’est vraiment génial et surtout, très calme, très paisible. Mais bon c’est pas non plus LE truc à faire dans sa vie je pense ^^ en tout cas tiens moi au courant si tu décides de sauter!! gros bisous 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*