Mes débuts dans la méditation de pleine conscience

 

Cet article s’adresse à tous, ceux qui ont une vague idée de ce que c’est, mais aussi à ceux qui ont déjà essayé cette méthode et qui n’ont pas trouvé cela efficace. Je vais essayer d’expliquer (brièvement) ce qu’est la méditation de pleine conscience (mindfulness en anglais), ce qui a réussi et ce qui a raté dans ma pratique. Tu découvriras aussi ses nombreux bienfaits prouvés par la science, et au passage tu sauras tout ce que ce n’est pas, car l’image qu’on s’en fait en Occident est souvent complètement erronée. zen

Pourquoi et comment j’ai commencé la méditation ?

J’ai moi-même fait ma première expérience il y a environ 1 an. A l’époque, mes voisins bruyants (ces sauvages!) me rendaient folle avec leur boucan perpétuel, ça me réveillait très souvent la nuit, et avec eux, il fallait pas imaginer une seconde pouvoir récupérer le week-end… Je ne pensais plus alors qu’à une manière de les désintégrer et qu’on ne retrouve jamais leurs corps (je plaisante à peine!).

J’avais entendu dire que la méditation aide énormément à gérer ce type de désagréments, alors j’ai tenté, évidemment!

J’ai essayé plusieurs méthodes: des applications gratuites disponibles sur smartphone. Parmi elles, la plus célèbre: Petit Bambou, mais ça ne m’avait alors été d’aucune utilité, je m’ennuyais profondément pendant les séances, je me disais que ce n’était pas fait pour les gens hyperactifs (comme moi). Mais j’avais tort! A présent je sais pourquoi et je t’explique ça plus loin dans l’article.

Huit mois plus tard environ, j’ai lu l’un des livres les plus merveilleux qui me soient tombés entre les mains:

« J’arrête de stresser, 21 jours pour changer » de P. Amar et Silivia André, par  … dont je compte faire un article détaillé tant il a changé ma vie (en bien).

livre-jarrete-de-stresser

J’avais déjà lu pas mal de documents et de retours sur la méditation de pleine conscience, mais jamais rien qui ne m’avait vraiment touchée. Eh bien ce livre, en seulement 2 pages et demi (le chapitre consacré à la méditation de pleine conscience) a réussi à m’expliquer autrement les véritables objectifs, la finalité de cette méthode. Je n’avais alors qu’une idée en tête : essayer de nouveau, en considérant ces nouveaux aspects dans ma pratique!

Mais il a dit quoi de si spécial, ton livre?

Ahhh, ai-je attisée ta curiosité, cher lecteur ?

Bildergebnis für gif smiley blagueur

Ce qu’est vraiment la méditation, et surtout ce que ça n’est pas

Voici quelques extraits du livre (p.112-114) qui m’ont « percutée » de façon positive bien sûre, ainsi que mes commentaires:

« Le principe de base de la méditation est de développer son attention et sa concentration. Ces deux facteurs sont importants dans la mesure où notre « esprit-singe » se balade de pensée en pensée, sans relâche, générant un débordement et une saturation qui appelle le stress dans notre quotidien. […] la méditation de pleine conscience permet de canaliser ce flot incessant, et de créer un espace entre soi et ses pensées. »

=> Je sais pas pour vous, mais moi, une méthode qui me permette de canaliser mon flot de pensées incessant, de faire « pause » de temps en temps, ça me dit bien!

=> et surtout, développer mon attention et ma concentration est quelque chose que j’aimerais faire depuis fort longtemps, mais j’ignorais comment jusqu’alors.

 

« Les programmes de méditation de pleine conscience n’ont pas d’appartenance bouddhiste ou idéologique : il s’agit d’une façon de vivre, d’un procédé pratique pour développer son potentiel. »

=> Dès qu’on parle de méditation, c’est plus fort que nous, on visualise tout de suite un moine bouddhiste en tailleur avec un visage serein… Allez avouez, vous aussi vous avez eu cette image en tête:

moine-medite

On est persuadé que méditation va de paire avec pratique religieuse bouddhiste, alors que pas du tout! D’ailleurs pour l’anecdote (super marrante je trouve), lorsque j’avais dit à quelques collègues que je pratique la méditation, l’un d’eux m’a demandée si ça ne pose pas problème avec ma religion (car il sait que je suis musulmane). Sa question fait sourire, mais ça montre surtout à quel point les stéréotypes ont la vie dure!

 

« C’est simple et compliqué à la foi, parce que cela nécessite d' »être » et non plus de « faire ». Or, nous passons notre vie à faire des choses et à croire que nous sommes ce que nous faisons. »

images

=> Ça m’a pris du temps pour comprendre cette petite phrase. Ça ne s’explique pas, ça se ressent je dirais ^^.

 

« Comment? en restant à l’écoute et silencieux, en examinant les sensation agréables, neutres ou désagréables, sans juger sans chercher à retenir la sensation agréable ou a rejeter la sensation désagréable »

=> Voilà !!! c’est LA phrase clé pour moi: apprendre à laisser les pensées à l’état de pensée. En d’autres termes, l’un des buts est de comprendre que si quelque chose me met en colère, ce n’est pas forcément la chose qui est néfaste, c’est simplement que mon esprit réagit avec une émotion, et que cette émotion est la colère. Pratiquer la méditation permet donc, si je persévère, de contrôler mes émotions, savoir que ce ne sont que des émotions, pas forcément la vérité. La méditation permet de  se visualiser de l’extérieur et de dire « tiens, je suis en colère », ou « tiens, je suis triste », etc… Mais de faire la part des choses, de ne pas juger une situation à travers les émotions que l’on ressent, car ça peut trèèèès fortement biaiser la perception. (personne ne me contredira là-dessus :p )

Cela m’a fait miroiter l’idéal vers lequel je veux tendre depuis des années: m’énerver moins, prendre moins à cœur certains aspects de la vie quotidienne (remarques négative des collègues ou de mon boss, impolitesse des étudiants, expériences au labo qui ne fonctionnent pas). Car souvent avec le temps, j’ai vu que, quelque chose qui a provoqué de la fureur en moi fut en fin de compte quelque chose de positif, ou au moins de nécessaire pour progresser dans la vie.

Bref, ça permet de prendre les aléas de la vie avec recul, on accepte (sans être fataliste), on analyse, et on agit.

Mais c’est pas tout !

« Contrairement à la relaxation, très portée sir l’aspect physiologique, la médiation est plus centré sur l’aspect psychologique et l’entraînement à être présent à soi. »

=> Voilà donc un point trèèèèèès important car je crois que c’est pour ça que ma pratique de la méditation ne m’avait rien apporté il y a 1 an: je prenais ça comme une séance de relaxation, seulement accès sur le bien être physique, qui est sensé amener une paix intérieure… Mais non ! la méditation c’est bien plus puissant que ça. La méditation est différente de la relaxation. Si tu as compris cela, cher lecteur, tu es prêt pour la suite….

Les bienfaits de la méditation de pleine conscience

Je vais énoncer brièvement certains bienfaits (prouvés par la science) qu’apporte la méditation de pleine conscience.

  • elle augmente notre attention et notre concentration
  • elle déduit les niveau de cortisol, l’hormone du stress et de l’anxiété. Il a été prouvé qu’elle réduit de 30 à 40 % le stress et la colère.
  • elle réduit aussi le taux de cholestérol dans le sans, ainsi que la tension artérielle
  • elle améliore l’humeur (on s’en serait doutée)
  • Ça booste le système immunitaire (on tombe moins souvent malade et on guérit plus vite!) car ça dope la production de globules blancs! C’est fou non?

Avec quelle application méditer ?

Voilà comment j’ai trouvé pied parmi les nombreuses applications disponibles.

La méditation de pleine conscience peut se faire sans être guidée, mais ça me semble difficile pour débuter, je préfère utiliser notre technologie à bon escient pour une fois! Avec la nouvelle approche que j’avais, j’ai utilisé exactement la même application que la fois précédente: Petit Bambou. Et dès la 1ère utilisation j’ai été bluffée par l’effet complètement démentiel.

Il s’est passé quoi?

En seulement 10 minutes chrono, j’ai ressenti l’état de plénitude équivalent à un massage d’1h (et je sais de quoi je parle vu que j’en fais régulièrement des massages d’1h). Je n’en revenais simplement pas. C’était pourtant la même méthode que j’avais déjà essayé auparavant, la même voix, les mêmes mots… Pourtant, cette fois ça a marché du tonnerre ! L’approche et les attentes que l’on a lors d’un apprentissage est déterminant pour le succès de celui-ci.

Pourtant le moment n’était pas le moins stressant vu que j’avais casé 10 minutes le matin avant de partir à l’école! En fait je me suis simplement recentré sur moi-même.

Avec Petit Bambou les 8 premières séances sont gratuites, puis il faut s’abonner. Je ne voulais pas payer alors j’en ai testé plein d’autres, même en anglais. Mais la plupart du temps, il fallait s’abonner aussi au bout de 2 séances, et surtout, les voix qui guident ne me convenaient pas du tout. La encore, c’était une erreur de débutant de penser ainsi. La voix du guidage ne doit absolument pas influer sur ma pratique.

petitbambou-fb2

J’ai alors repris les séances gratuites de Petit Bambou et je les ai écoutées et réécoutées de trèèèèès nombreuses fois, elles m’apportaient un réel bienfait. Mais j’ai fini par les connaître presque par cœur, donc l’intérêt s’amenuisait.

J’ai finalement, après moult hésitations, acheté l’abonnement de 6 mois (environ 40€ je crois) de Petit Bambou, et c’est bien l’un des achats les plus utiles de ma vie! Mais ce sera le sujet d’un autre article.

Je voulais juste te donner, cher lecteur, les tenants et les aboutissants de cette merveilleuse pratique (presque) gratuite, puisque l’approche

Alors cher lecteur, tu as envie d’être de meilleure humeur, plus résistant aux virus et bactéries, moins sujets aux maladies cardiovasculaires, plus appréciés par tes proches et tes collègues?

Tu as envie d’être une meilleure version de toi-même?

Alors lance-toi !

enfant-qui-medite

J’arrive bientôt avec un article pour évaluer la méthode de méditation de Petit Bambou (puisque c’est la seule que je connaisse). D’ici là, fais ton expérience avec les applis gratuites, il y a même des youtubeurs qui te guident (tape « méditation de pleine conscience » sur Youtube).

Si cet article t’as donné envie d’essayer, dis le moi en commentaire, ça me fera plaisir. Si il t’a rebuté je serais aussi curieuse de savoir pourquoi ^^

Si tu as déjà essayé, si tu es même déjà un adepte, ton point de vue sera aussi très intéressant pour moi 🙂

Bonne méditation à tous!

Nassima

Rendez-vous sur Hellocoton !