En marche vers le minimalisme: comment les objets nous possèdent

Hello les libellules 🙂

Résultat de recherche d'images pour "dragonfly drawing"

Aujourd’hui on parle minimalisme. pas parce que c’est à la mode. Pas parce que je m’ennuie dans la vie et que je m’invente des lubies.

Mais parce que c’est important, et très bénéfique! Même si j’en parle très peu sur le blog, c’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. Avant je pensais sincèrement que le bonheur passait par les objets que l’on a chez soi, l’une de mes phrases fétiches était:

Le bonheur, c’est continuer de désirer ce que l’on possède

Et même si je le pense toujours, je me suis rendue compte que ces possessions doivent être réduites au minimum pour atteindre, en plus du bonheur, la sérénité.

En effet, quelle ne fut ma surprise en découvrant il y a environ 2 ans, que plus je triais et désencombrais, plus je me sentais libre, légère, vivante! Plus mon appartement se vidait, plus je l’appréciais. Voir une étagère vide, que ce soit dans mon armoire ou dans ma cave, me remplissait de joie, j’étais moi-même surprise de ma réaction disproportionnée pour un morceau de « rien » après tout….

J’ai voulu comprendre ce qu’il se passait dans ma tête. J’ai analysé et je pense avoir compris en partie. J’ai réduit ma charge mentale. En effet, nous possédons tous une quantité d’objets astronomique, et même si on n’y pense pas, notre subconscient, lui, le prend bien en compte. Par leur simple existence, ces objets nous préoccupent sans qu’on en aie conscience. Du coup on pense gérer la situation, persuadé que ce trop plein d’affaires n’a aucun impact sur nous, mais au contraire, notre cerveau dépense beaucoup d’énergie à cause de la présence de cet amas d’objets.

L’exemple du nécessaire à bougies:

Je prends pour exemple mon nécessaire à faire des bougies. J’adooore fabriquer des bougies parfumées et les décorer, surtout pour faire un cadeau d’anniversaire home made. Soit. Sauf que j’ai réellement utilisé l’attirail 1 seule fois en 4 ans, et tout le reste du temps mon esprit avait en tête la possibilité que tout ce bazar soit enfin utile. Même si je n’ai pas conscience d’y réfléchir, ça travaille dans ma tête, à l’insu de mon plein grès ! Chaque objet que l’on possède utilise une petite place dans notre cerveau, un « espace de stockage » et c’est comme pour l’ordinateur, si tu rames c’est que tu arrives à saturation, et qu’il est temps de faire un tri dans tes fichiers.

Tout comme ton laptop, ton cerveau sera bien plus véloce dans ses tâches quotidiennes si le disque dur n’est pas surchargé. Mieux, en supprimant cet excès de charge mentale, tu vas avoir l’esprit libre pour des choses bien plus importantes dans la vie!

C’est ainsi que je me suis expliquée les sensations inouïes que j’ai ressenties après chacun de mes tris.

Fais toi ta propre idée !

C’est difficile à croire je sais. Avant de s’y mettre on se dit plutôt qu’on va ressentir un certain mal-être à se séparer de nos possessions. Mais je t’assure que c’est une idée reçue, tu ressentiras exactement le contraire 😉

Désencombrer, c’est un peu comme offrir une séance de spa à ton cerveau, il te dira merci.

Ça change tellement la vie que je te paries une Cadillac que si tu tentes l’expérience, tu recommenceras !

Les méthodes de tri

Il existe de nombreuses méthodes pour trier et désencombrer ses affaires.

La plus célèbre est la méthode KonMarie (du nom de Marie Kondo, une Japonaise qui l’a inventée). Je la trouve très efficace pour trier les vêtements et les livres, mais pas tellement pour le reste. Ça dépend de chacun. Si tu veux en savoir plus voici un lien et un groupe facebook qui peuvent t’aider:

groupe facebook Méthode Konmari (d’après Marie Kondo : « La Magie du Rangement’)

Mon tri d’accessoires en suivant la méthode KonMari

Je te parlerai d’une autre méthode très bientôt pour te présenter mon tri du mois d’août.

En attendant si tu veux creuser le sujet, le blog de Zenopia regorge d’astuces pour trier, ranger et harmoniser son intérieur (clic – tu seras dirigé directement vers tous ses articles en lien avec le sujet).

Alors, tu te lances dans l’aventure du tri? Tu es déjà adepte ?

Rendez-vous sur Hellocoton !